Invitation

Viens déposer tes mots sur le bord de mon coeur,
Oublie tes retenues, laisse toi submerger
Par cette vague tendre, ouvre toi au bonheur
En te laissant surprendre de savoir aimer

Viens déposer tes mots, tous ceux que tu retiens
Au fond de ta pudeur, prisonniers du silence,
Tous ceux que tu ignores, laissés dans leur écrin
Pour ne pas oser dire, pour garder la distance

Viens déposer tes mots, exalte mes pensées
Pour offrir à mon âme un bouquet d’émotions
En parfumant ma nuit d’une senteur ambrée
Jusqu’à l’énivrement, jusqu’à mon abandon

Viens déposer tes mots, ces jolis mots d’amour
Que tu ne sais pas dire, et laisse les s’épandre
Viens déposer tes mots jusqu’au lever du jour,
Doucement, tendrement, viens, je vais t’apprendre…


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441
Peinture Anna Dittman

Pudeur

Effarouchée, surprise dans sa nudité
Jardin secret aux senteurs voluptueuses,
Aux courbes assassines, pulpeuses rotondités
Empruntant à la soie son ultime douceur,

D’un geste malhabile dans son empressement,
Ce linge virginal elle pose sur sa peau.
Rosissante et troublée au regard de l’amant,
Elle se laisse effleurer et ne dit pas un mot

Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441

Passion

Vous me voyez gênée, vous me faites rougir,
Sur vous posant mes yeux, je n’ai pu les baisser,
Et quel bonheur ce fut de vous voir sourire,
Mon coeur fondit aussi et frappa à mourir

Votre visage alors s’imprima sur mon coeur
Et l’idée de vous perdre fut l’image du malheur.
Je réponds à vos sens et je vous veux aimer,
Mon corps se tend à vous comme une destinée

Le chant de vos paroles telle une mélopée
Eveille en moi le rêve et la félicité,
Quand je sens contre vous cette douce chaleur,
J’oublie tous mes hivers, j’efface mes pudeurs

Trop gourmande de vous, ma bouche vous supplie,
Vous murmure tendrement et vous met au défi,
De brûler nos deux âmes dans cet embrasement,
Consumer la passion jusqu’à l’épuisement…

(Tous droits réservés)
CopyrightDepot.com 00049441