Impasse

Je ne dois pas t’aimer…
Je sais, nous ne sommes pas sur le même chemin,
Je sais ta vie construite, ce bonheur est sans suite.
Je sais ton coeur sevré d’un hymne partagé,
Je sais ta solitude et ton désir d’amour.
Je sais que ton regard est le miroir du mien,
Je sais ton sentiment et pour moi ton penchant.

Je ne dois pas t’aimer…
Je sais, je suis la fleur de ton jardin secret,
Je sais, je suis ta flamme, la lumière de ta vie.
Je sais que tu me veux, que ton corps me réclame,
Je sais, ta peau me parle et je te sens m’aimer.
Je sais que je suis là, partout dans tes pensées,
Je sais que ton sourire n’épouse que le mien.

Je ne dois pas t’aimer…
Je sais dans le silence que j’habite tes nuits,
Je sais toute la force qui me pousse vers toi,
Je sais mon coeur rongé par ce manque voulu.
Je sais que ma peau pleure, que mon âme supplie,
Je sais que je nous brise, que je tranche nos vies,
Je sais que je le dois, je sais que je le veux.

Je sais que tu le sais, tu le sais comme moi,
Que le coeur déchiré je dois me détourner,
Que nous devons faire face à cette destinée.
Ce que tu ne sais pas, c’est que je meurs de Toi,
Et ça…jamais tu ne sauras !


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441
Aquarelle Agnès Cécile

La larme


Et puis elle apparut sur le bord de ses cils,
Ronde, pleine, luisante comme lune en Juillet,
Comme un cristal poli funambule sur le fil,
Comme la main timide de l’amant indiscret

Sur sa joue rose-thé elle déborda soudain
Sur la peau de satin, hésitante et perlée,
Comme la jouvencelle devant son colombin,
Comme une première fois, une pensée osée

Laissant une trainée elle glissa lentement,
Epousa la rondeur au dessus de la lèvre,
Comme un appel fiévreux quelque peu impatient,
Comme un arrêt fatal suppliant une trêve

Sur le menton tremblant elle vint se déposer
Pour rester en suspens, devenir immobile,
Comme un dernier sursis, une vie condamnée,
Comme la dernière chance, un regard inutile

Sans que l’on s’y attende elle tomba soudain
Laissant à la suivante la trace du chemin,
Comme une voie lactée, une empreinte argentée,
Comme une allée tracée vers l’autre destinée …

(Tous droits réservés)
CopyrightDepot.com 00049441