Dimash Kudaibergen

Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un jeune Kazakh de 23 ans considéré, à juste titre, comme la plus belle voix au monde.

Ne nous arrêtons pas là. En plus d’être beau (ba oui, faut le dire), il est multi instrumentiste (guitare, piano, batterie, instrument traditionnel )

Malheureusement, pour nous français, il n’est venu qu’une fois dans une émission de Patrick Sébastien et au festival de Cannes mais le concert était privé pour les célébrités

Quand j’ai entendu Dimash, la pensée qui m’est venue à l’esprit a été le violoncelle. Son timbre, ses trilles, ses vibratos, ses transitions sans faille à travers la vaste gamme vocale requise pour chanter « SOS d’un Terrien en Détresse » et le ton pur est ce que serait un violoncelle Strad ou Amati entre les mains d’un maître.

Dimash a une palette vocale vraiment étonnante. Il chante comme un instrument finement réglé parce qu’il s’est entraîné à passer à travers les registres vocaux de façon transparente.

On ne parle pas souvent en détail de son incroyable gamme de voix qui comprend ses sifflets. Ce dernier commence généralement en chantant au-delà de F#6. Mais dans le cas de Dimash, il peut être capable de pousser sa voix beaucoup plus haut que cette clé avant que les sifflets ne commencent.

Dimash s’est poliment excusé de divulguer sa gamme vocale lorsqu’on le lui a demandé lors de son apparition à l’émission de télévision Tungi Studio, avant son concert de Bastau. Il a dit que la raison en était qu’il y avait trop de spéculations à ce sujet.Mais deux chansons qu’il a chantées ont démontré la gamme dont il est capable.

Dans « Kinalama » il a chanté sa note la plus basse à ce jour, l’A2. Au concert de Gakku, il est monté en « mode Dauphin » avec la D8 pendant 5 secondes dans « Umitilmas Kun ».

Je pensais que le D8 était dû à un mauvais fonctionnement du micro quand je l’ai entendu pour la première fois. Beaucoup d’autres ont ressenti la même chose et certains ont même soupçonné que Dimash faisait du playback

Reste à espérer que nous aurons le grand bonheur de le recevoir en France pour les amateurs de grandes voix…