La fabuleuse histoire de Carnaval

D’un fil d’Ariane tendu est soudain descendue,
De l’azur indigo à la cime des flots,
La colombe attendue pour l’année disparue .
Ainsi s’ouvrit le bal , ce chant du Carnaval ,
Silencieux , recueilli , couvert de confettis .
Et San Marco s’emballe au lit des Fleurs du Mal .

Souvent associée à la tradition catholique, l’histoire du Carnaval nous montre que cette célébration existe depuis l’antiquité et trouve son origine dans des réjouissances païennes multiples. Le dénominateur commun étant de se déguiser, se moquer de l’aristocratie et inverser les classes sociales. Il est interessant de revenir en détail sur l’origine du Carnaval.

Quel est le jour du carnaval ?

Les festivités du carnaval se tiennent entre l’Epiphanie, jour de la présentation de Jésus aux Rois mages (le 6 janvier), et Mardi Gras qui aura lieu cette année le 16 février 2021.

Ce qui expliquera pourquoi le Carnaval est aussi populaire encore aujourd’hui ! Sachez que de nos jours, toute l’Europe continue de faire la fête à Mardi Gras. On retrouve également de très beaux carnavals dans le reste du monde avec le Carnaval de Rio, le Carnaval de Montréal ou celui de Notting Hill. Du Carnaval de Dunkerque au Carnaval de Venise en passant par le Carnaval de Nice, nous vous embarquons dans un voyage à travers les plus beaux Carnavals du monde.

Carnaval de Nice

Sachez enfin que c’est cette histoire toute particulière qui a donné naissance à des personnages mythiques comme Arlequin, Bernaon & Colombine. La comedia Del arte a aussi toute sa place dans ce dossier spécial « origine du Carnaval » comme les traditionnels recettes de Mardi Gras : beignets, churros, Bretzels et gaufres : le Carnaval c’est aussi en cuisine.

Chaque pays et chaque région a ses traditions de Carnaval.

Si chaque grande ville du monde organise son propre Carnaval, il y a des carnavals qui sont plus célèbres que d’autres et qui sont devenus des événements majeurs qui attirent des millions de touristes. Pour les villes de Rio de Janeiro, Dunkerque ou même Venise, le Carnaval est même devenu un véritable symbole.

Pourquoi fête-t-on le carnaval ?

La date du carnaval fluctue en fonction des années. Elle se cale en effet sur le calendrier chrétien étant déterminée par le début du Carême. Les enfants connaissent bien le carnaval qui s’accompagne d’une parade déguisée et d’un déluge d’aliments gras et sucrés tels que les crêpes, gaufres ou beignets. Pour nombre d’entre eux toutefois, son origine au fil des années est devenue bien mystérieuse…

Selon les rites catholiques, le carnaval est une période de festivités précédant un moment de privations. Mardis gras marque la fin des festivités. A ce jour joyeux succède le Mercredi des Cendres date à laquelle, selon l’Ancien testament, on se recouvre de cendres pour reconnaître ses fautes devant Dieu.

En faisant pénitence durant la période du Carême (40 jours à compter du Mercredi des Cendres), il œuvre à sa rédemption. Point d’orgue du carnaval, Mardi gras vient clore un cycle fait d’amusements et de réjouissances et annoncer un temps dédié à la contrition. Durant les 40 jours du Carême, les Chrétiens, pour se laver de leurs péchés, doivent arrêter de consommer des produits gras comme la viande ou les produits dérivant de l’animal (beurre, œufs, fromage etc.).

En faisant bombance à l’occasion de Mardi gras, les Chrétiens savourent donc une dernière fois des mets riches et copieux avant d’observer un régime alimentaire plus austère.

Les masques pour le Carnaval d’Oruro (Bolivie)

Embarquons pour un voyage à travers les plus beaux carnavals du monde. Vous retrouverez le célèbre Carnaval de Rio qui a su imposer son rythme, sa personnalité et son émotion pour se déverser sur toute l’Amérique latine et conquérir le monde. Une fête qui dure 4 jours non-stop où la Samba brésilienne est à l’honneur.

Carnaval de Rio

Autre Carnaval à l’univers très marqué : le Carnaval de Venise. Avec ses masques somptueux et ces bals masqués, il a été instauré pour réguler les troubles sociaux et permettre aux vénitiens de vivre à excès et de bousculer les codes établis. Le Carnaval de Venise est célèbre dans le monde entier. Il commence en février et se termine à Mardi Gras. Il a largement inspiré le Carnaval d’Annecy.

Nous avons aussi le Carnaval de Bugnes, de Cholet, de Tenerife, de Notting Hill, ou encore de Montréal. En France, retrouvez le Carnaval de Nice avec ses chars grandioses et sa célèbre bataille de fleurs. Autre région, autre ambiance : au Nord, c’est le Carnaval de Dunkerque qui promet de très longues et joyeuses festivités. Mais saviez-vous que c’est le Carnaval de Limoux qui est le plus long du monde ?

Santa Cruz de Tenerife

Notting Hill

Québec

Historiquement, le carnaval se matérialisait par une inversion des rôles : le maître se déguisait ainsi en esclave et réciproquement. Porter un masque permettait de préserver le mystère de l’identité de chacun… Aujourd’hui, quelques éléments demeurent indissociables du carnaval. Symbole de tous les désagréments liés à l’hiver, le Roi du Carnaval est parfois brûlé après un ultime défilé pour exorciser le malheur et signifier l’arrivée du printemps. Aux batailles de farine, bonbons ou sucreries, qui prévalaient à Nice au XVIIIe siècle, on préfère aujourd’hui le lancé de confettis… moins dangereux mais tout aussi salissant.

Quel est le plus vieux carnaval du monde ?

Evoqué dès 1094 dans un édit du premier doge de Venise, le carnaval de Venise semble être le plus vieux du monde.

Quelques célèbres carnavals à travers le monde

Les carnavals les plus célèbres sont ceux de Nice, Dunkerque, Rio de Janeiro ou Venise. Ils se tiennent également dans d’autres localités mais de manière plus confidentielle.

Le carnaval fait partie de ces manifestations festives qui reviennent chaque année aux côtés des fêtes calendaires religieuses telles que Noël ou Pâques. Reliée aux rythmes de la nature et de ses cycles, cette fête aux caractères archaïques tient un rôle important dans l’organisation symbolique du temps social.

Les peintures rupestres représentant des silhouettes déguisées d’hommes sauvages pourraient peut-être bien en fournir le premier témoignage. Certains carnavals modernes ont conservé cette référence à l’homme sauvage, d’aspect végétal ou animal, faisant office de chaman, de passeurs entre le monde invisible et surnaturel et le monde terrestre.

De la Suisse au Brésil, l’exaltation de l’homme sauvage, médiateur entre l’ordre et le chaos, entre l’hiver et le printemps, entre la vie et la mort, reste vécue de l’intérieur avec ardeur par ses protagonistes.

Cette fête est encadrée au Moyen Âge par l’Église, qui l’insère dans le cycle précédant la période de Carême entre Noël et le dernier des jours gras, le Mardi Gras Carne levare, ou bien encore carnis levanem qui a donné en bas latin carnevalem, signifiant « enlèvement de la chair » ou « adieu à la chair », sont les explications étymologiques les plus courantes à propos du carnaval. Elles font allusion à la période où l’on « ôte la chair », où l’on consomme une dernière fois des aliments gras avant d’entrer en carême ou « quadragésime », période de quarante jours pendant laquelle les chrétiens devaient faire maigre, jusqu’à Pâques.

Le carnaval était donc la dernière fête qui donnait lieu à des débordements licencieux de la part des participants, à des « excès permis », pour reprendre la formule de Freud.

16 commentaires sur « La fabuleuse histoire de Carnaval »

      1. Tes photos sont sublimes et les documents font vraiment envie, c’est magique, c’est spécial et il y a quelque chose en lien avec la joie d’être vivant, de célébrer la vie, d’ôter le masque tout en mettant le masque même si c’est un costume extravagant voir un sexy (pour le modèle brésilien) 😉
        des bisous

        Aimé par 1 personne

  1. Merci Swannaëlle pour ce magnifique défilé de Carnavals. Les images et vidéos plus le texte sont magnifiques. Beaucoup de recherche de ta part. Un gros merci. J’adore le carnaval, la musique, les costumes, la danse. Tout un art. Bonne semaine à toi. Bises .😘♥️💐

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s