Au bord de Toi,

Sur ma peau d’opaline, en frissons de caresses,
Le doux miel de tes lèvres me ruisselle de désir
Au bord de l’avenir, orée de ton ivresse,
Nos voix braisées s’effleurent, épousent nos sourires
Dans l’ombre du poème, mes rêves coeur à corps
Veloutent ton image mouillée de nostalgie.
Cernée de solitude en trop plein de remords,
L’empreinte d’un « je t’aime » calme mon insomnie
Au clair d’un feu de lune, un serment à deux voix
Ancre mon espérance à l’écho de tes mots
L’envie à fleur d’aveu en parenthèses de Toi,
Ton coeur agenouillé me sauve de mes maux.


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441
Peinture de Frida Castelli

12 commentaires sur « Au bord de Toi, »

  1. Sublime…. Que j’aime ce passage…. « Nos voix braisées s’effleurent » Il y a des mots que l’on aimerait avoir écrit…. Ils sont de ceux-là… »L’envie à fleur d’aveu en parenthèses de Toi,
    Ton coeur agenouillé me sauve de mes maux. » Que c’est beau!

    Mes salutations

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Kleaude, comme c’est bon au réveil de ce week end de lire ton si gentil retour sur mon poème !
      Je te remercie d’avoir pour mes mots cette émotion que j’aime à faire ressentir 😘
      Bon week end, amitiés
      Swann

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s