Rachel Désir

La vie va et vient ainsi, parfois tumultueuse, parfois donnante. Une partie d’échec, moi je suis souvent mat ! Sur le grand échiquier de la vie, je dépose ici mes sandales usées des valses sans bal ! Des balles à blanc tirées au hasard sur quelques chemins dérisoires empruntés par compassion. La langue pendante, assoiffée du fruit de la langue française, les pieds dans le sable mouvant de mes incertitudes. Sur ce sentier boueux je m’enlise, ma voix devient rauque, de la boue à hauteur des amygdales, le souffle haletant, plus qu’une main à la surface’

Rachel Desir

Si comme moi vous aimez cet auteur, une visite sur son site sera loin de vous décevoir … 😉

https://www.lanuditedelesprit.com/

Aimer ( Chapitre 3 )

https://lesfarandolesdeswannaelle.fr/2021/01/20/aimer-chapitre-1/

https://lesfarandolesdeswannaelle.fr/2021/01/21/aimer-chapitre-2/

Les peintures « série Chats » sont de L.Salomé Roche

Comment nourrir l’attachement amoureux ?

Pour la plupart des gens, certains comportements sont une seconde nature.

Cependant, les couples qui vivent sous pression ont tendance à les négliger…

ECOUTER :

avec toute votre attention, en acquiesçant ou en posant des questions afin que celui qui parle se sache entendu.

PARTAGER :

des sentiments, des anecdotes du quotidien ou des tâches ménagères.

GENEROSITE :

donner de votre temps, faire quelquechose à la place de votre partenaire pour lui éviter une corvée ou lui offrir un petit cadeau.

CONTACT PHYSIQUE :

un câlin sur le canapé, une caresse sur le bras de l’autre dans la voiture ou un rapport sexuel .

SOUTENIR :

allez voir votre partenaire faire du sport, lui faire des compliments, garder les enfants pour lui permettre certaines activités du soir, adhérer à ses rêves.

UN SENS DE L’HUMOUR PARTAGE :

des blagues qui vous sont propres, chahuter ou faire l’idiot sont une merveilleuse façon de se rapprocher.

SE DEPASSER :

les gestes que nous apprécions le plus sont ceux qui demandent le plus d’efforts, comme se montrer aimable avec la mère de l’autre, qui a parfois mauvais caractère, ou accepter de faire compte commun.

Si l’attachement amoureux est perdu, peut-on le reconstituer ?

OUI

Il y a une troisième sorte d’Amour qui fournit des indices supplémentaires pour comprendre le JTAM ( Je t’aime…mais je ne suis plus amoureux)

Quand l’attachement amoureux a été négligé et que les partenaires se sont éloignés, leur amour se transforme en estime affectueuse, sentiment très proche de celui que nous ressentons pour des parents ou meilleurs amis.

L’estime affectueuse nous pousse à nous soucier de quelqu’un, à vouloir ce qu’il y a de mieux pour lui, à tout faire pour ne pas le blesser.

Mais le destin de cette personne ne semble plus être conjoint au nôtre, ou pas de la même façon qu’un cas d’attachement amoureux.

Dans le JTAM (Je t’aime…mais je ne suis plus amoureux), le « je t’aime » signifie immanquablement « j’ai de l’estime affectueuse pour toi ».

Confondre l’estime affectueuse avec l’attachement amoureux peut causer de graves problèmes

L’attachement amoureux a besoin d’être soigné, entretenu pour se développer.

L’estime affectueuse existe largement en dehors du comportement de celui qui la reçoit.

Comment se fait-il que l’attachement amoureux se transforme en estime affectueuse ?

Deux causes principales :

– le peu de soin accordé à l’intimité des corps

symptôme très courant chez les JTAM (je t’aime mais je ne suis plus amoureux)

–  le refus d’accepter les différences

Au lieu d’être deux individus impliqués dans une relation, les partenaires ont formé un couple amorphe, et soit l’un, soit les deux vont se plaindre d’une perte d’identité, symptôme très courant chez les JTAM (je t’aime mais je ne suis plus amoureux).

C’est l’un des paradoxes les plus délicats dans le maintien de l’attachement amoureux.

Dans une histoire à long terme, nous avons besoin de nous trouver suffisamment de points communs, culturels, sociaux ou émotionnels pour créer une connexion.

Cependant, il nous faut aussi trouver suffisamment de divergences pour éviter de stagner.

C’est souvent la friction créée par la rencontre des divergences qui produit l’étincelle de la passion.

Tomber amoureux et faire durer l’amour est considéré comme magique. On choisit délibérément d’entourer l’amour de mystère.

Pourtant, s’il est vrai que comprendre comment un magicien parvient à scier une femme en deux risque de tuer l’illusion, connaitre la nature de l’amour qui vous unit, est le premier pas nécessaire pour savoir comment le revitaliser.

Prochainement, j’aimerais développer un sujet qui risque d’apporter pas mal de lumières dans ce domaine de compréhension …. les fameuses différences entre nos deux genres, mais seulement si cela vous intéresse bien sûr ! 😉