Les réparations zélées de Yeesookyung

Les maîtres céramistes coréens qui fabriquent de manière traditionnelle des reproductions de haute qualité des vases et ustensiles anciens en détruisent plus de 70% car ils ne sont pas d’une qualité acceptable pour eux.

Yeesookyung


Née à Séoul, l’artiste Yeesookyung récupère ces rebuts et en assemble méticuleusement les pièces à la manière d’un puzzle en trois dimensions et recouvre les joints d’or pour créer un nouvel objet indéfini aux formes organiques.

Les ‘Translated Vases’, sont un ré-ordonnement, un ré-assemblage de bris de porcelaine qui ont été oubliés au bord d’un four pour être rassemblés puis reformatés, cicatrisés par Sookyung puis recouverts de feuilles d’or, matériau précieux.

Yeesookyung fait renaître au moyen de son imagination des objets ayant perdu leur fonction propre , et donne de cette façon naissance à de nouvelles oeuvres d’art.

Ce travail de re-construction exige des milliers de fragments et un travail détaillé afin de trouver les pièces qui peuvent se marier entre elles.

Les céramiques ‘nouvelles’ n’ont pas retenu leur symétrie originale et courbée, elles ont un aspect informel qui attire le regard : fragilité et force s’y retrouvent, un équilibre est né de cette reconstruction : Yeesookyung leur a donné un nouveau sens.

Une tradition détruite et oubliée a été transformée en un nouvel objet précieux et unique