Ferme ton coeur ma mie !

Il m’a dit,
Comme la fenêtre sur l’hiver, ferme ton coeur,
Tout est si froid, tout est de glace, plein de rancoeur.
Comme la marée qui se retire, ferme ton coeur,
Tout s’y efface, tout s’évanouit quand gronde l’oubli.
Comme le sommeil, comme l’amnésie, ferme ton coeur,
Tout y dérape dans le silence, tout est absence.

Il m’a dit,
Comme une caresse interdite, ferme ton coeur,
Tout est charnel, tout est factice et sans pudeur.
Comme un toujours qui s’anémie, ferme ton coeur,
Tout est mensonge et tromperie quand tout finit.
Comme un désir qui désespère, ferme ton coeur,
Tout est fugace, tout est douleur dans ces bonheurs.

Il m’a dit,
Ferme ton coeur ma fleur, c’est ça, ferme ton coeur.
C’est dans le mien que j’ai gardé rien que pour toi,
Des saisons, des marées, des insomnies d’amour,
Des désirs, des caresses, des milliers de toujours…
Alors, ferme ton coeur ma fleur, ferme ton coeur,
Tire les verrous, et restons là, seuls, rien que nous !


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441

2 commentaires sur « Ferme ton coeur ma mie ! »

Répondre à Hugo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s