La maison d’artiste …

Il est, impasse des myosotis,
Une ancienne maison d’artiste.
Du lierre grimpant sur des lambris
Léchant les vitres fêlées d’ennui.
Dans le vieux vestibule boisé
Persiste un parfum du passé…
Sur le napperon de dentelle,
Précieux décor de demoiselles
Au joli temps des douairières,
Règne béni de nos grand mères,
Suzon est là, toute en jupons
Avec ses bottines à boutons
Son caraco et ses mitaines
Et ses grands yeux de porcelaine…
Quelques photos jaunies aussi
Près d’un coffret en bois verni
Dans une coupelle émaillée,
La vieille clef de l’atelier,
Celle de la cave et du sellier
Et la petite pour le courrier…
Un vieux bougeoir de cristal bleu,
Vient égayer un peu ce lieu
Où s’assoupit le gramophone
Qui ne fait plus danser personne.
Sur le grand tapis élimé
Les couleurs aussi ont fané .
Le parquet se plaint sous les pas
En suppliant de rester là
Quand aux tentures de velours,
Elles garderont et pour toujours
Les plus tendres secrets d’amour
Et la promesse des toujours.
Dans l’impasse des myosotis,
Vit encore l’âme de l’artiste…

Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441

8 commentaires sur « La maison d’artiste … »

  1. J’ai adoré cette poésie. Tu fais revivre ce lieu et ses secrets et suzon que j’aurais tellement aimé connaître. Cette atelier et cette époque ont du charme. Suzon devait avoir aussi des peines mais elles devait aussi être habitée par les rêves et de beaux sentiments.
    Merci Swannaëlle pour ce très beau texte. Alan

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s