Dans les allées du parc…

Dans le parc désert, les bancs parlent entre eux
De leur mélancolie d’être déshabités
Cette fin de saison et sous un ciel brumeux
Ils confient aux oiseaux leurs souvenirs d’été

Les grands tapis de feuilles écarlates et brûlées
Habillent les allées d’une aura d’ocres et d’or
Quand les arbres peu à peu se laissent dénuder
Dévêtir avec art et s’offrir à l’aurore

La brise s’en est venue inviter à la danse
Les feuilles mourantes de cette fin d’été
Les emporter enfin ds une ultime transe
Pour ensuite laisser place à la saison glacée.


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441

14 commentaires sur « Dans les allées du parc… »

  1. Je vois que tu déshabilles bien aussi ! mais je n’en ai jamais douté. Voilà une pépite qui ne dépareillera pas dans l’allée tapissée de ta riche poésie.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s