Justin Bua

Bua a grandi dans l’Upper West Side de New York au plus fort du mouvement des graffitis et était fasciné par la vie de rue crue et viscérale de la ville. Il a étudié au lycée Fiorello H.LaGuardia de Manhattan de musique et d’arts de la scène et a complété son éducation dans les rues en écrivant des grafittis et en jouant dans le monde entier avec des équipes de breakdance. Bua est allé à l’ Art Center Collège of Design de Pasadena, en Californie , où il a obtenu un baccalauréat en illustration et a enseigné le dessin de personnages à l’ Université de Californie du Sud pendant dix ans.

Le style figuratif distinctif de Bua combine sa formation classique avec son expérience dans le graffiti, le breakdance et l’expérience de la vie à New York. Les sujets de ses peintures vont des figures reconnaissables, telles que Snoop Dogg et Muhammad Ali, aux personnes anonymes tirées de ses souvenirs, y compris le DJ et le guitariste pour lesquels il est devenu le plus connu. Chacun des sujets de Bua est ennobli dans le paysage urbain qu’il peint et est souvent rendu avec des membres ou des mains allongés, soulignant le rythme de la scène. Bua expose dans le monde entier et a participé à un événement en 2011 au Los Angelès County Museum of Art

Bua a conçu et illustré une myriade de produits qui incluent des planches à roulettes, des pochettes d’albums de CD, des vêtements et des campagnes publicitaires. Il a également développé des concepts visuels réussis dans le monde du divertissement.

En juillet 2013, Bua est devenu le premier artiste à lancer une école en ligne avec ArtistWorks, permettant à des étudiants du monde entier de différents niveaux d’expérience d’étudier son programme et d’interagir numériquement par le biais d’un échange vidéo.

En 2013, Bua a collaboré avec le principal nutritionniste David Wolfe pour créer le mélange de boissons superaliments, Immortal Machine.

13 commentaires sur « Justin Bua »

  1. Merci Swannaëlle! Géniale découverte. Quel style! J’aime particulièrement la première scène de dancefloor, aussi celle avec le contrebassiste et cette belle ambiance rouge. J’aime l’illustration quand il a un véritable engagement artistique.
    Alan

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s