Croyez-vous en Dieu ?

Quand Albert Einstein donnait une conférence dans les nombreuses universités des États-Unis, la question récurrente que lui faisaient les étudiants était :

Vous, Monsieur Einstein…Croyez-vous en Dieu ?

Ce à quoi il répondait toujours :
Je crois au Dieu de Spinoza.
Seuls ceux qui avait lu Spinoza comprenaient …
Spinoza avait passé sa vie a étudier les livres saints et la philosophie, un jour il écrivit :

Je ne sais pas si Dieu a réellement parlé mais s’il le faisait, voici ce que je crois qu’il dirait aux croyants :
Arrête de prier et de te frapper à la poitrine !
Ce que je veux que tu fasses, c’est que tu sortes dans le monde pour profiter de ta vie.
Je veux que tu t’amuses, que tu chantes, que tu t’instruises… que tu profites de tout ce que j’ai fait pour toi.

Arrête d’aller dans ces temples froids que tu as construit toi-même et dont tu dis que c’est ma maison !

Ma maison est dans les montagnes, dans les bois, les rivières, les lacs.
C’est là où je vis avec toi et que j’exprime mon amour pour toi.
Arrête de m’accuser de ta vie misérable, Je ne t’ai jamais dit qu’il y avait quelque chose de mal en toi, que tu étais un pécheur, que ta sexualité ou ta joie étaient une mauvaise chose !

Alors ne me blâme pas pour tout ce qu’ils t’ont dit de croire.
Arrête de ressasser des lectures qui n’ont rien à voir avec moi.
Si tu ne peux pas me lire à l’aube, dans un paysage, dans le regard de ton ami, de ta femme, de ton homme, dans les yeux de ton fils…Tu ne me trouveras pas dans un livre !

Arrête de te faire peur.
Je ne te juge pas, je ne te critique pas, et je ne punis pas.

Je suis pur amour… je t’ai rempli de passions, de limitations, de plaisirs, de sentiments, de besoins, d’incohérences…et je t’ai donné le libre arbitre.
Comment puis-je te punir d’être ce que tu es, si je suis celui qui t’a créé?

Tu penses réellement que je pourrais créer un endroit pour brûler tous mes enfants qui se comportent mal, pour le reste de l’éternité ?
Quel genre de Dieu peut faire ça ?

Respecte tes semblables et ne fais pas ce que tu ne veux pas que l’on te fasse.
Tout ce que je te demande, c’est de faire attention à ta vie, que ton libre arbitre soit ton guide.
Toi et la nature vous constituez une seule entité ….alors ne crois pas que tu as un pouvoir sur elle.
Tu fais partie d’elle.
Prends-soin d’elle et elle prendra soin de toi.
Ne mets pas ton génie à chercher ce qui est mauvais pour cet équilibre.
A toi de garder intact cet équilibre.
La nature elle, sait très bien le garder, juste ne la trouble pas !
Je t’ai rendu absolument libre.
Tu es absolument libre de créer dans ta vie un paradis ou un enfer.
Je ne peux pas te dire s’il y a quelque chose après cette vie, mais je peux te donner un conseil,
Arrête de croire en moi.
Je ne veux pas que tu crois en moi, je veux que tu me sentes en toi.
Quand tu t’occupes de tes moutons, quand tu abordes ta petite fille, quand tu caresses ton chien, quand tu te baignes dans la rivière….

Exprime ta joie et habitue-toi à prendre juste ce dont tu as besoin !
La seule chose sûre, c’est que tu es là, que tu es vivant, que ce monde est plein de merveilles…
Ne me cherche pas en dehors,
Tu ne me trouveras pas….

Je suis là… La nature,
Le cosmos… C’est moi.

Baruch Spinozza

né le 24 novembre 1632 à Amsterdam et mort le 21 février 1677 à La Haye, est un philosophe néerlandais.

23 commentaires sur « Croyez-vous en Dieu ? »

  1. Bonjour Swannaëlle,
    Ton article fait du bien, je crois également au Dieu de Spinoza.
    Vraiment.
    C’est ce que je ressens pleinement et si parfaitement.
    Pour ressentir cette part divine en soi, je pratique la méditation.
    C’est un bon moyen pour venir à la rencontre de cette présence/énergie qui n’est absolument que de l’Amour, et que nous possédons tous.
    Corinne

    Aimé par 1 personne

      1. Ce n’est pas évident, je pense que cela aide d’être bien guidé. La première étape est de bien connaître son souffle, c’est la clé pour entrer dans cette exercice.
        Et rien que de prêter attention à sa respiration requiert un embryon de concentration, c’est le commencement d’un recentrage sur soi.
        Ce petit exercice à pratiquer les yeux fermés peut déjà être très apaisant.
        Ce vide qui est en fait un Tout siège en chacun de nous mais nous sommes très forts pour le masquer que dis-je l’écraser de nos pensées, mots, images, souvenirs, sentiments….
        Pas si simple, et puis notre monde occidental découvre malgré tout un peu tout cela depuis peu de temps. Les asiatiques ont une belle longueur d’avance et une sacrée expérience en la matière.
        la belle journée Swannaëlle

        Aimé par 1 personne

  2. A la fin de sa vie,
    un homme regarda en arrière
    et vit que,
    tout le long du chemin,
    il y avait quatre empreintes de pas sur le sable,
    les siennes et celles de Dieu.

    Mais dans les moments difficiles,
    il n’y en avait que deux!

    Très surpris, et même peiné,
    il dit à Dieu:
    Je vois que c’est justement
    dans les moments difficiles
    que Tu m’as laissé seul…

    Mais non! lui répondit Dieu,
    dans les moments difficiles,
    il y avait seulement
    les traces de mes pas à moi,
    parce qu’alors…

    je te portais dans mes bras.

    Adémar de Borras

    Aimé par 4 personnes

  3. Bonjour Swannaëlle un texte magnifique, merci pour ce beau partage, je crois aussi que Dieu est partout , surtout dans la Nature et au fond de moi, la Foi, ne s’explique pas, elle se vit. Même si je vais à la messe, ce n’est pas là que je prie le mieux, Dieu me pardonnera. Bisous et bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie, tu as raison, la foi ne s’explique pas, elle est ressentie au fond de nous même…Dieu n’est pas un juge,il n’a rien à pardonner…chacun vit ses croyances comme il l’entend Belle journée 😘🌹

      Aimé par 1 personne

  4. Dieu est partout où on désire qu’il soit, demande et tu recevras… Il ne donne pas toujours de la façon que l’on voudrais, mais il fait pour un mieux pour nous.

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s