Tom Barnes

Né à High Point NC, Tom Barnes a grandi dans les forêts de pins et les plaines côtières de la Géorgie du Sud. Au début des années cinquante, élevé parmi les alligators, les moustiques et le bourbon de Géorgie du Sud, Tom était consciencieusement emballé chaque été, voyageant en train jusqu’à Savannah où il a passé deux semaines avec les jumelles, Lila et Bess…

Les deux sœurs ont insisté pour prendre le bus du centre-ville tous les jeudis pour faire du shopping, dîner au restaurant et peut-être voir un film. Tôt le matin, une longue discussion s’est ensuivie pour savoir quoi porter. Complètement coordonnés en saumon, rose, baby blues, vert menthe ou jaune citron, les deux dames se mettent à transporter des jetons de bus dans leur sac à main et des chapeaux de sport avec des fleurs (toujours avec des fleurs), des gants, des bijoux fantaisie et des escarpins assortis à leurs tenues . Les parfums exsudés étaient épais de magnolia, de lilas et de laurier-rose.

Des plats comme ceux d’Adler, Fine et Levy ont précédé le déjeuner chez Morrison, toujours agrémenté d’un café fumant et d’une tarte à la crème à la noix de coco d’Anton. Se promenant dans la «ville des parcs», les trois se retrouvaient souvent à la Telfair Academy, le seul musée d’art que Tom ait jamais vu jusqu’à l’âge de 16 ans.
La combinaison de féminité exprimée par les deux grandes dames, les peintures et statues capiteuses du musée, et un don de Dieu pour les choses artistiques, tout s’est réuni dans les «dames au long cou» qui sont devenues les signatures de Barnes.

Les attitudes et les poses des sujets expriment la plus large gamme d’émotions féminines. Les couches sur couches d’aquarelle transparente brillante en gambouge, prussien, vert sève, pourpre azrilien, ocre et vermillon donnent une couleur riche et luxuriante … et la touche d’or 14 carats donne à ces pièces d’art décoratif une étincelle qui réchauffe le cœur et nous rappelle une ère révolue depuis longtemps… qu’elle repose en paix…

Autodidacte, il travaille principalement à l’aquarelle. Ses fleurs sont presque toujours des formes abstraites avec le même rendu de couleur intense de ses personnages… mais le mouvement supplémentaire d’une brise qui passe ajoute encore un autre élément d’excitation. De même, ses paysages capturent les techniques des fauves et sont stylisés avec des montagnes, des collines, des plaines et une végétation luxuriante. Son sujet de nature morte capture généralement une chaise, une table, une fenêtre, un pot et de simples morceaux de fruits… ils capturent toujours un moment de repos et de réflexion, interrompu par quelque chose d’inconnu.

Aquarelliste avec un fort sens de la couleur, de la théorie des couleurs et de la saturation des pigments, Il superpose plusieurs couleurs de lavages transparents dans différentes teintes pour donner une profondeur et une force au travail.

Il utilise des techniques telles que le levage, le salage et le chiffon pour obtenir les différents effets sur ses papiers. Il a une palette de 13 couleurs qui aide à développer un thème dans ses peintures.

Il ajoute des éclaboussures de feuilles d’or liquide au produit fini pour donner une touche spéciale qui attire le plus l’attention le soir et à la lueur des bougies.

Il esquisse souvent ses croquis au crayon avec du sépia, du bleu de Prusse ou de l’indigo. Il fait glisser un pinceau d’eau claire sur la ligne pour l’adoucir et définir les ombres.

Son style varie selon le sujet. Expressionniste avec les fleurs, très représentatif avec les alambics, fantasque avec les dames à long cou et presque livre d’histoires avec les paysages, il est influencé par toutes sortes d’artistes, des impressionnistes à Modigliani en passant par les expressionnistes allemands et les préraphaélites. Son étude la plus résente porte sur Kandinsky, Schiele et Klimt.

8 commentaires sur « Tom Barnes »

  1. Bonjour à vous Swannaëlle,

    Vous me faites découvrir par votre très bon article, Tom Barbes.
    J’aime ses tableaux très expressifs.
    Et surtout, vous m’apprenez, qu’il existe d’autres techniques,
    Comme le levage, salage et chiffon.
    Merci de votre partage intéressant
    Bon dimanche à vous !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marie-Anne, tout d’abord merci pour voytre visite sur mon espace et de l’avoir apprécié. Je suis ravie d’avoir pu contribué à votre recherche technique et que mon article vous ait plu. Je vous souhaite un beau dimanche et j’espère à bientôt 😊
      Amicalement 🌹

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s