Page blanche

Devant la page blanche elle voit sa main trembler.
Ils délaissent sa plume ces mots en farandole
Pour retrouver ensemble un peu de liberté
De syllabes en syllabes comme des petites folles

Elles viennent soudain jouer autour de l’encrier,
Voyelles et consonnes cherchent à se marier
Tout en narguant la main de l’écrivain troublé
Qui ne sait que choisir dans ces phrases mêlées…

Elle attrape un à un ces mots écervelés,
En rature quelques uns, pour en rechercher d’autres
Les range côte à côte en ordre recherché,
Puis griffonne le tout, se rejette la faute…

Elle attend patiemment la fin de cette trêve,
De cette désertion qui la met en péril,
De ce manque de mots vécu telle une grève,
Pour parler à sa plume et la rendre docile…


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441