Apparition

Je la vis apparaitre gantée de tant de grâce,
Le minois recouvert d’un masque de velours,
Perdue dans ses dentelles, elle embaumait l’espace
D’un nuage de senteur ressemblant à l’amour…

Sa robe était d’un rouge cruel et caressant,
Parsemée de paillettes, éblouissants miroirs
Dans lesquels je me vis devenir défaillant,
Perdre mon assurance pour un trop plein d’espoir.

Je sentis que des chaines me rivaient à ses pas,
Envoûtantes attaches imbibées d’émotion,
D’extase et de désir aux douceurs d’angora,
Que seul un regard d’Elle mettrait en confession.

Mais elle ne me vit pas dans son allure précise.
Elle avait un seul but il était évident;
L’angoisse alors me tint bien qu’un peu indécise
En pensant que peut-être elle allait vers l’amant…

Au détour d’une ruelle, je la vis disparaitre
Et je fus comme un fou de la voir m’échapper,
Si près de la toucher, trop près de la connaitre,
Je cherchai jusqu’à l’aube l’empreinte de l’aimée…


Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441

4 commentaires sur « Apparition »

Répondre à francefougere Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s