L’ Ange

C’est l’Ange baigné d’or, aux ailes empourprées
Vous le remarquerez au lever de l’aurore
Son élégante danse sur les flots endormis
Frissonne le silence d’une mélopée rare .
C’est habillé de deuil qu’il vient danser ici,
L’âme blessée d’amour pour un être parti.
Il chante sa tristesse, ses pas se font velours,
Il déchire les nues de ses plaintes d’amour …
Et jusqu’au crépuscule il va danser encore.
Puis lorsque le soleil flamboiera l’horizon,
Que l’astre rougeoyant fondra dans l’océan,
Ses ailes doucement repliées sur lui-même,
Dans les cieux obscurcis s’en ira disparaitre…
Mais si vous entendez, parfois, les soirs d’été,
Dans la brise légère une plainte chantante,
Fidèle à son amant, sachez que l’Ange veille …


(Tous droits réservés)
CopyrightDepot.com 00049441

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s