Solitude

Quand l’avenir se tait, que s’essoufflent les rêves,
Qu’après tant de faux pas, de silences embués,
D’ivresses inventées et de romances brèves,
Le coeur ne bat encore que pour des mots masqués

Quand le ciel se fait lourd, quand l’horizon se fond
Au décompte des heures, quand l’âme se dénude,
Quand le coeur s’éparpille autour de la raison,
Il est l’heure de laisser pleurer la solitude …


(Tous droits réservés)
CopyrightDepot.com 00049441