Francis Jammes (1868-1938

« J’ai quelqu’un dans le coeur. » Je pensais à cela,

A ces mots infinis par lesquels vous donniez

votre coeur à mon coeur, ô lierre qui mourriez …

Et je ne sais pourquoi, songeant à votre coeur,

je le voyais pareil au coeur frais d’une fleur,

à la fleur du coeur frais d’une rose de haie.

Vous m’avez regardé avec toute votre âme.

Vous m’avez regardé longtemps comme un ciel bleu.

J’ai mis votre regard à l’ombre de mes yeux

Que ce regard était passionné et calme …

Supplique

Attend moi mon amour,

Tu as fermé les yeux et refroidi ta main,

Sans moi tu es parti sur ce nouveau chemin

Vers le temps du toujours…

Attends moi mon amour,

Et dans cette autre vie je trouverai ta main,

Nous n’avons pas fini d’unir nos deux destins

Nous n’avons fait qu’un tour…

Attends moi mon amour,

Et nous vivrons alors à nouveau réunis

Main dans la main et jusqu’à l’infini,

Un éternel séjour

Attends moi mon amour…

Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441

Pudeur

Effarouchée, surprise dans sa nudité
Jardin secret aux senteurs voluptueuses,
Aux courbes assassines, pulpeuses rotondités
Empruntant à la soie son ultime douceur,

D’un geste malhabile dans son empressement,
Ce linge virginal elle pose sur sa peau.
Rosissante et troublée au regard de l’amant,
Elle se laisse effleurer et ne dit pas un mot

Tous droits réservés
CopyrightDepot.com 00049441