Le Temps de Toi

Peut-être regarderai-je passer mon avenir
En laissant le désir gémir son hallali.
Un peu de toi à moi pleure dans mon souvenir,
Quand les draps de satin raniment mes envies

Dans l’écrin de mon coeur j’ai rangé mon secret
Suppliant Cupidon dans le désert de toi,
De déposer ses flèches, d’oublier mes attraits,
De faire que plus jamais, je ne cède à l’émoi

Lorsque le temps aura posé ses barricades,
Que mon cheveu par les années aura blanchi,
Je serai prête alors, pour l’ultime estocade,
Permettant à nos âmes d’être enfin réunies…


Tous droits réservés

CopyrightDepot.com 00049441

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s